Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nicosie (nord et sud)

29 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Capitale divisée depuis l'invasion turque de 1974, Nicosie possède un centre historique concentrant la majorité des points d'intérêt.

Les fortifications vénitiennes de Nicosie (XVIe siècle) ceinturent complètement la vieille ville selon un tracé circulaire de 4,5 km de longueur.
 

 

Palais de l'Archevêché.

Construit entre 1956 et 1990, l'archevêché de l'Eglise orthodoxe de Chypre, constitue pratiquement le deuxième siège du gouvernement, dans ce pays où l'Eglise a une importance comparable à celle de l'Etat.
 

 

La cathédrale Saint-Jean est l'église de l'archevêché, élevée au XVIIe siècle sur un site occupé jadis par un monastère bénédictin.
 

 

.

 

Le site regroupe l'archevêché, la fondation Makarios et le musée byzantin.

 

Le monument de la liberté a été érigé en 1970 pour commémorer l'indépendance de Chypre.

 

Les différentes figures sont libérées par deux soldats qui leur ouvrent les portes d'une prison.

 

En franchissant la ligne verte à la porte de Kyrenia, on passe dans la partie nord de Chypre.

 

La colonne vénitienne de la place Ataturk.

 

La cathédrale Sainte-Sophie fut construite par des architectes français, amenés par les croisés, à partir de 1209. Elle fut quasi achevée 150 ans plus tard et consacrée en 1326.

 

Tous les éléments des grandes cathédrales gothiques françaises (arches gothiques, portails sculptés, vitraux gigantesques) se retrouvent dans l'ancienne Sainte-Sophie.

 

.

 

.

 

Sur le linteau, la dormition de la Vierge..

 

.

 

.

 

En 1570, après l'arrivée des Ottomans, elle fut transformée en mosquée et coiffée de deux minarets. Elle devint la mosquée Selimiye.


 

Büyük Han, superbe caravansérail (XVIe siècle) rassemble toutes les caractéristiques des constructions similaires d'Anatolie.

Au centre de la cour pavée, une toute petite mosquée.

 

Deux niveaux de coursives à arcades.

 

.

 

.

 

Le charme du lieu opère même en novembre..

 

Mur extérieur du caravansérail avec les petites cheminées des chambres.

 

Kumarcilar Han (l'auberge des joueurs) est un petit caravansérail datant du XVIIe siècle.

 

Plus simple, il n'accueille pas de mosquée dans sa cour.

 

Lire la suite

Le musée archéologique de Chypre

27 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Situé à Nicosie, il s’agit du plus vaste musée archéologique de l’île.

Musée majeur, il retrace l’évolution de la civilisation chypriote du Néolithique au début de la période byzantine (VIIe siècle).

Idole cruciforme de la période chalcolithique (environ 6000 avant JC) en pierre tendre.

 

.

 

.

 

.

 

Début de l'âge de bronze (2500-1900 avant JC).

 

.

 

.

 

(environ 1100 av JC).

 

.

 

.

 

.

 

(environ 650 avant JC).

 

Période classique (400-325 avant JC).

 

.

 

.

 

Figurines du sanctuaire d'Agia Irini.

"C'est l'une des salles les plus spectaculaires du musée. Des centaines de statuettes humaines, animales et mythologiques de toutes tailles (de quelques centimètres à plus de 1 m de hauteur), en argile, sont placées en arc de cercle. Elles datent des VIIe et VIe s. av. J.-C. et ont été retrouvées intactes et sous cette forme sur le site d'Agia Irini (région de Morphou, actuellement occupée par l'armée turque) en 1929 par une mission archéologique suédoise. Il s'agissait d'offrandes et environ 2 000 ont été découvertes sur le site, dont la moitié sont exposées à Stockholm." (Le petit futé)
 

 

.

 

.

 

.

 

.

 

Sculptures de la période chypro-archaïque (VIIIe-Ve av. J.-C.) à la période romaine.
(Forte influence égyptienne)
 

 

.

 

Jeunes hommes dont le bras droit en écharpe reste dissimulé (VIe siècle avant JC).

 

.

 

Le viol d'une déesse par un mortel (490-480 avant JC).

 

Groupe de 2 sphinx et 3 lions en calcaire (VIe s. av. J.-C.), découvert en 1997 sur le site de l'antique cité de Tamassos, près de Nicosie.
 

 

Statue en marbre d'Aphrodite (1er siècle avant JC).

Statue colossale en bronze de l'empereur Septime Sévère (119-211).
 

 

Statue en marbre d'Agrippine.

 

Métallurgie. Plusieurs objets de bronze (XIIe siècle avant JC)

 

 

 

 

 

Statuette du "dieu cornu" , en bronze massif, la plus grande de son espèce (XII e siècle avant JC)

 

Dieu debout sur un lingot de cuivre en forme de " peau de boeuf ".
 

 

Bijoux en or et en argent (têtes d'animaux, grenades...).

 

Art funéraire.

Stèle d'une jeune mère tenant un fruit dans sa main gauche (IVe siècle).

 

.

 

.

 

.

 

.

 

Statue de marbre d'Aphrodite tenant une épée (II-IIIe siècle après JC).

 

Différents objets de verrerie (1400-1200 avant JC).

 

Figures féminines portant des objets de culte.

 

.

 

.

 

Moules pour la production de figurines (750-475 avant JC).

 

Lire la suite

Région de Larnaca - CHYPRE

24 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Le village de Kiti est situé à 11 km de Larnaca.

L'église orthodoxe "Panayia Angeloktisti" (bâtie par les anges) est un mélange de styles gothique et byzantin.

 

.

 

Iconostase du XVIᵉ  siècle de l'église.

 

.

 

De la construction primitive subsiste une très ancienne mosaïque dont on situe la réalisation au VIᵉ siècle et représentant une Vierge à l'enfant entre deux archanges, Gabriel à droite et Michel à gauche. 

.

 

La partie latine du XIVᵉ  siècle.

 

Icônes anciennes.

 

.

 

Près de l'église un pistachier vieux de 500 ans.

 

Hala Sultan Tekke.

Située sur le lac salé de Larnaca, la mosquée fut bâtie en 648 après JC sur le lieu où Umm Haram (parente du prophète Mahomet) mourut.

 

La mosquée fut rénovée en 1816.

 

.

 

Quatrième lieu saint du culte musulman après La Mecque, Médine et al-Aqsa.

 

La tombe d'Umm Haram.

.

 

Outre celle d'Umm Haram, on peut voir également la tombe de la grand-mère, d'origine turque, du roi Hussein de Jordanie.

 

L'Église Saint-Lazare de Larnaca, qui date de la fin du IXᵉ siècle, fut construite à l'emplacement du tombeau de Lazare de Béthanie qui, après sa résurrection, se serait rendu à Chypre.

 

D'une typique architecture byzantine, elle fut restaurée à travers les siècles.

 

.

 

L'église Saint-Lazare possède l'iconostase la plus grande de toutes les églises de Chypre.

 

Lire la suite

Région du Troodos - CHYPRE

22 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Le mont Olympe culmine à 1952 m dans la région montagneuse du Troodos.

L'aube dans la région.

 

Région boisée où croissent cèdres et pins noirs.

 

Dans cette région, Omodos est devenu l'un des villages les plus fréquentés de Chypre grâce au monastère, à de belles maisons traditionnelles, à l'artisanat et à la production viticole.

Le monastère de la Sainte-Croix a été entièrement reconstruit au XIXe siècle mais la légende fait remonter sa fondation vers l'an 200 avant l'arrivée de Sainte-Hélène en 327.

 

.

 

.

 

Le Troodos compte un ensemble de dix églises peintes classées au Patrimoine mondial de l'Unesco. On y trouve de très belles peintures murales, témoignage unique de la rencontre artistique entre l'Orient (Byzance) et l'Occident (la Renaissance, les Luzignan, les Croisés).

Le village de Pédoulas.

 

L'église de l'archange Saint-Michel à Pédoulas présente une décoration remarquable malgré l'aspect modeste de l'édifice.

 

Les armoiries des Lusignan figurent sur une poutre au plafond de l'église.

 

L'église de l'archange Saint-Michel à Pédoulas (peintures murales du XVe siècle).

 

Saint Georges.

 

L'archange Michel (aux proportions curieuses).

 

La nativité de la Vierge.

Sainte Anne est assise dans son lit et Joaquim veille à son chevet.

 

Présentation de la Vierge au Temple.

 

.

 

Les donateurs.

 

L'eglise d'Asinou, une des plus importantes églises byzantines de Chypre, est le seul bâtiment subsistant du monastère de Phorbia fondé en 1099.

 

Constituée de deux parties, l'église est de petite dimension..

 

L'église est entièrement peinte.

 

Extraordinaire représentation des quarante martyrs de Sébaste (1105-1106).

 

La Vierge miséricordieuse et les saints..

 

Scènes du Jugement dernier..

 

Une donatrice.

 

C'est également dans la région du Troodos que se trouve le plus riche monastère de Chypre.

Le monastère de Kykkos, situé à 1318 m d'altitude, a été de très nombreuses fois reconstruit et son décor de mosaïques et de peintures murales est très récent.

 

Les photographies dans l'église sont interdites. La profusion d'or et d'argent (lampes, icônes...) laisse pantois.

Le monastère attire un nombre très important de touristes russes.

 

.

Le monastère possède une icône de la Vierge sensée avoir été peinte par Saint Luc. Ci-dessous une reproduction car l'originale est dissimulée et n'a jamais fait l'objet d'analyse scientifique.

 

A l'ombre des cèdres.

 

Situé à 3 km du monastère, le mausolée de l'archevêque Makarios III.

Ayant commencé sa carrière ecclésiastique au monastère comme moine en 1926, il demanda à y être enterré.

 

A chypre où il n'y a pas séparation entre l'église et l'état, Makarios III fut le premier président de Chypre jusqu'à sa mort en 1977.

 

Vue sur la région depuis le site consacré à Makarios III.

 

Lire la suite

Région de Paphos (3) Agios Neophitos

20 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

A 9 km au nord de Paphos, un monastère partiellement troglodytique doit son nom à un ermite chypriote originaire de Nicosie qui laisse une oeuvre considérable.

Saint Néophyte a fondé le monastère en 1159 ; il y a vécu et il est mort en 1219 à 85 ans.

 

La grotte abritant la cellule de saint Néophyte est un enclos taillé dans la montagne par l’ermite. Elle est décorée de fresques byzantines du XIIe au XVe siècle

.

Rare représentation de Sainte Hélène et de son fils Constantin.

 

Le monastère est situé dans un cadre verdoyant et fleuri.

 

.

 

.

L’église principale du monastère, dédiée à la Vierge Marie, fut construite environ 200 ans après la mort du saint. 

 

Iconostase de l'église principale.

Une iconostase (du grec ancien : images dressées) est une cloison, de bois ou de pierre, qui, dans les églises de rite byzantin particulièrement orthodoxes, sépare les lieux où se tient le clergé du reste de l'église.

 

L'église principale du monastère.

 

Lire la suite

Région de Paphos (2) Nea Paphos

18 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Nea Paphos est située sur un petit promontoire de la côte sud-ouest de l'île.

Au début du IIIe siècle avant JC, peu après la fondation de Nea Paphos, Chypre faisait partie du royaume des Ptolémées, souverains pour lesquels Paphos, ville portuaire, était d'une importance particulière car proche d'Alexandrie. Ils en firent la capitale de Chypre.

C'est une découverte due au hasard qui a mis au jour, en 1962, l'ensemble de mosaïques le plus spectaculaire de Chypre. Des travaux de nivellement firent apparaître à cet endroit de nombreux fragments de mosaïques mêlés à la terre. La fouille mit au jour une riche et spacieuse résidence de l'époque romaine d'une superficie exceptionnelle 2 000 m² dont 556 portent des sols en mosaïque. Malgré son opulence, cette maison n'était que l'une des riches maisons de l'un des plus beaux quartiers de la Paphos antique.

Le site de Nea Paphos.

 

La maison de Dionysos.

Trouvée en 1977 lors du creusement de tranchées de fondation, la mosaïque de Scylla est la seule qui a été déplacée. Mosaïque hellénistique située à l'entrée de la villa, On y voit le monstre Scylla, le monstre marin mythique mi-femme, mi-poisson, mi-chien. Elle est représentée brandissant un mât de bateau et un trident dans une scène évoquant l'univers aquatique.

 

La mosaïque des Quatre Saisons. Elle est entourée d'une bordure composée de volumes vus en perspective.

 

La mosaïque de Narcisse.

 

Narcisse fut condamné à souffrir ce qu'il avait fait souffrir à autrui.

Il était si beau que de nombreux garçons et filles tombaient amoureux de lui mais son orgueil et son refus de rendre leur amour à ceux qui l'aimaient causaient d'infinies souffrances. Un jour il vit son reflet dans un bassin d'eau claire et en tomba amoureux...

 

Le triomphe de Dionysos.

 

Détail d'une mosaïque de la salle 7.

 

Ganymède et l'aigle.

 

Scènes de chasse du long portique nord.

.

 

.

 

.

 

.

 

Le paon de la salle 15.

 

Pyrame et Thisbé.

 

L'histoire d'Icarios.

Icarios offrit l'hospitalité à Dionysos lors de sa visite à Athènes et en retour le dieu lui apprit comment cultiver la vigne et en tirer le vin.

Dionysos et Akmé.

 

A l'extrémité du tableau deux bergers ivres symboliseraient les maux auxquels mène l'usage immodéré du vin..

 

Neptune vient de chasser le satyre et s'avance vers Amymone..

 

Apollon et Daphné.

 

La villa de Thésée..

 

.

 

Thésée et le Minotaure.

 

La maison d'Aion.

Marsyas, remarquable joueur de flûte, ose se mesurer à Apollon.

 

Le cortège solennel du jeune Dionysos allant à travers le monde..

 

Leda en compagnie de jeunes Lacédémoniennes s'apprête à se baigner dans le fleuve Eurotas..

 

A l'ouest de l'agora de Paphos, on trouve plusieurs bâtiments bien conservés datant du IIe siècle. L'odéon, restauré par le Département des Antiquités chypriotes, est encore utilisé aujourd'hui pour l'organisation d’événements culturels..

 

Le château de Saranda Kolones (Quarante colonnes).

Ce château de la période byzantine est situé près du port, au sud de l'agora. Construit au VIIe siècle il protégeait le port et la cité de Nea Paphos contre les invasions.

 

Le phare de Paphos. C'est à cet emplacement que se trouvait le centre de l'acropole.

 

Lire la suite

Région de Paphos (1) CHYPRE

15 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Village de la banlieue de Paphos, Yeroskipou doit son nom aux jardins sacrés d'Aphrodite. L'église du village, Agia Paraskevi, est l'une des églises byzantines les plus intéressantes de l¨île. Construite au Xe siècle elle est surmontée de cinq dômes en forme de croix. Son clocher date du XIXe siècle.

 

.

.

 

Yeroskipou est réputé pour ses loukoums. Créé au XIXe siècle par un artisan du village, le loukoum yeroskipou est depuis 2007 protégé par une IGP (indication géographique protégée) la seule accordée dans le monde à un dessert.

 

Dans un site de toute beauté au-dessus de la mer... les tombeaux des rois.

 

Une nécropole datant du IIIe siècle avant JC avec des tombes semblables à de véritables habitations. Ces tombes ont été creusées dans la roche, dans le style dorique.

 

La plus ancienne est de forme cubique.

 

.

 

.

 

Les tombeaux des rois mais peut-être pas de roi !

Le terme de tombeaux des rois est peut-être une allusion à la domination des Ptolémées mais en réalité les tombes furent utilisées pour les dignitaires, militaires et administrateurs de l'île.

 

L'église Krysopolitissia, bel édifice du XIIIe siècle trône au milieu d'un champ de fouilles destiné à mettre au jour des vestiges d'une basilique romaine qui aurait été élevée au IVe siècle.

 

Certains éléments mosaïques, colonnes furent utilisés pour l'église actuelle..

 

Lire la suite

Chypre - l'île d'Aphrodite

14 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Chypre

Au sud de l'île de Chypre entre Limassol et Paphos, un rocher à quelques mètres du rivage permet l'évocation d'une belle légende. Il serait le lieu de naissance de la déesse grecque de l'amour et de la beauté, Aphrodite.

Elle serait née de l'écume de la mer. D’après la légende, c’est là qu’Adonis l’aurait surprise alors qu’elle s’y baignait nue. Fasciné par sa beauté, il en serait tombé follement amoureux.

 

Un autre lieu évoque la déesse, situé dans la péninsule d'Akamas :  les bains d'Aphrodite. C’est dans les eaux de cette grotte, à l’ombre d’un vieux figuier, au milieu d’une luxuriante végétation, que la déesse se plaisait à se baigner.

 

De grands eucalyptus bordent le chemin menant à la grotte.

 

Plusieurs sentiers partent de la grotte et serpentent sur les hauteurs d’Akamas. On y jouit d’un panorama superbe sur la baie.

 

.

 

Lire la suite

1946 Année féconde

3 Novembre 2016 , Rédigé par ba-idane Publié dans #Société

A vu le jour en 1946 : la 2 CV Citroën. Familièrement appelée deudeuche, sa production a cessé en 1990.

 

Première édition également du festival de Cannes.

 

Et suprême innovation pour libérer le corps de la femme et provoquer la concupiscence  : le bikini.

 

Et en 1946, sont nés de nombreux  "baby-boomers" .

 

Lire la suite